Les opportunistes du changement climatique

Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à se lancer dans la culture de produits traditionnellement issus des pays chauds.

Les opportunistes du changement climatique
©REPORTERS
Antoine Vermeersch
Le réchauffement de la température sur notre territoire permet depuis plusieurs années la culture de fruits et légumes plus exotiques : melons et pastèques, abricots, pêches ou encore patates douces, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à se lancer dans la culture de produits traditionnellement issus des pays chauds, et ce, afin de diversifier leur offre. La gamme de vins belges se développe,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité