Une mobilité propre et collective ? Les plus pauvres adhèrent à 100 %

La justice sociale est au cœur des négociations climatiques, tant au niveau international qu’en Belgique.

Une mobilité propre et collective ? Les plus pauvres adhèrent à 100 %
©CVTFI
Sauver la planète quand on ne sait pas comment on va réussir à se chauffer jusqu’au bout de la semaine ? S’inquiéter de la fin du monde quand on panique à l’approche de la fin du mois ? Limiter son empreinte carbone...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet