Quand les pays trichent sur leur bilan climatique : des milliards de tonnes de pollution "oubliées"

Il y a des abus dans les inventaires.

Quand les pays trichent sur leur bilan climatique : des milliards de tonnes de pollution "oubliées"
©Shutterstock
Jusqu'à 13 milliards de tonnes de gaz à effet de serre annuelles passées "au bleu" dans les rapportages officiels nationaux de 196 pays. C'est le résultat auquel sont arrivés le climatologue Philippe Ciais et d'autres scientifiques, en collaboration avec le Washington Post. "On a comparé les inventaires réalisés par les pays avec ceux réalisés par la communauté scientifique et des organisations internationales. On a trouvé que la somme des émissions des déclarations des pays est plus faible que les inventaires scientifiques, nous explique le chercheur du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives en France. Ces inventaires par pays ont...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité