Un iceberg géant a libéré 152 milliards de tonnes d’eau près de l’île de Géorgie, mettant en péril son écosystème

Les scientifiques craignent un impact sur l’écosystème de cette île de l’Atlantique.

Un iceberg géant a libéré 152 milliards de tonnes d’eau près de l’île de Géorgie, mettant en péril son écosystème
©Shutterstock
La riche biodiversité de l’île de Géorgie du Sud a échappé au pire, mais reste peut-être à risque. C’est la conclusion d’une nouvelle étude menée grâce aux instruments satellitaires de l’Agence spatiale européenne. En juillet 2017, un iceberg géant, baptisé A 68, s’est séparé de la banquise antarctique et a commencé un long périple à travers l’océan. En trois ans et demi,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet