"La plus grande crise dont personne ne parle": se dirige-t-on vers un monde sans eau potable ?

Ouvrir son robinet et se servir un verre d'eau, prendre une douche, ou encore laver son linge… Des gestes anodins du quotidien dans les pays développés. Et si un jour on ne pouvait plus le faire aussi facilement ? Depuis le début du siècle, les organisations mondiales alertent : la majeure partie de la population mondiale sera soumise à une pénurie d’eau d’ici quelques années, en raison de l’accroissement démographique, mais surtout du réchauffement climatique, qui perturbe le cycle de l’eau. Cette ressource essentielle pour le monde vivant pourrait-elle venir à manquer ? Dans le cadre de son dossier "C’est pour demain", La Libre dresse un état des lieux.

"La plus grande crise dont personne ne parle": se dirige-t-on vers un monde sans eau potable ?
©SHUTTERSTOCK
"Une grave crise de l'eau se profile", a mis en garde le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), Petteri Taalas, le 5 octobre 2021. Dans un rapport intitulé ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité