"Une pratique ésotérique et non scientifique" : l'Italie tranche sur la question de l'agriculture biodynamique

En Italie, l'agriculture biodynamique ne sera pas assimilée à l'agriculture biologique.

Photo d'illustration
Photo d'illustration ©BELGA/AFP

Attendue depuis plus de dix ans, la loi sur l'agriculture biologique a été votée à la Chambre ce mercredi. Elle n'intégrera pas l'agriculture biodynamique, supprimée officiellement de la loi. Une véritable victoire pour la communauté scientifique italienne, qui s'y était fortement opposée. Au premier rang de cette lutte : la sénatrice à vie Elena Cattaneo et le prix Nobel de physique Giorgio Parisi.

"Ce qui s'est passé aujourd'hui à la Chambre sur la 'biodynamie' est un signal important", a estimé la sénatrice Elena Cattaneo après le vote. "Il y a eu une intervention claire et sans équivoque pour éliminer d'une loi en cours d'approbation la reconnaissance de pratiques ésotériques et non scientifiques". Selon elle, "la Chambre a évité d'apposer le sceau de l'État sur l'équation entre croyances et évidences, réalité et magie, astrologie et astronomie".

Cornes de vache remplies de fumier, vessies de cerf et calendrier cosmique

L'agriculture biodynamique est issue des théories de Rudolf Steiner, philosophe et ésotériste autrichien, décédé en 1926. L'agriculture biodynamique applique des pratiques ésotériques à l'agriculture dans le but d'améliorer la production sans recourir aux engrais et aux pesticides. On retrouve des "préparations Steiner" et un calendrier de semis basé sur le positionnement du soleil et de la lune. La "bouse de corne", l'une des préparations, consiste à enfouir, en hiver, du fumier emballé dans une corne sous le sol. Selon les adeptes de la biodynamie, celle-ci stimulerait la croissance des racines. D'autres préparations sont obtenues à partir d'une vessie de cerf remplie d'achillée.

"Une pratique ésotérique et non scientifique" : l'Italie tranche sur la question de l'agriculture biodynamique
©MAXPPP

Ces pratiques n'ont jamais été scientifiquement testées et validées et ont toujours été critiquées par la communauté scientifique. La biodynamie respecte les principes de base de l'agriculture biologique, mais se distingue par sa dimension ésotérique. Elle est considérée comme une pseudo-science.