Campagne de recensement des oiseaux à Bruxelles : adieu merle et moineau, hello buse et grand-duc

Comment se portent les oiseaux en Région bruxelloise ? Des centaines de bénévoles entament un recensement de trois ans pour le déterminer. Les résultats permettront aussi de mesurer l'impact des politiques environnementales à Bruxelles.

"Vous entendez le rouge-gorge ? On va le noter pour l'Atlas. Il a un comportement territorial, il chante, donc il y aura une nidification probable", lance Alain Paquet, paire de jumelles autour du cou. "Il est tellement territorial qu'il chante tous les jours ici à la même place", confirme Benoît De Boeck qui, lui,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité