Voici pourquoi il devrait faire chaud et sec pendant encore un certain temps: "Le mois de juin pourrait être trop sec et trop ensoleillé"

Voici pourquoi il devrait faire chaud et sec pendant encore un certain temps: "Le mois de juin pourrait être trop sec et trop ensoleillé"
©TWITTER

Depuis plusieurs semaines, l'été s'est invité en Belgique. Du moins, un parfum estival avec des températures très agréables. À l'exception d'un orage qui devrait avoir lieu ce dimanche ou lundi, un temps chaud et sec est attendu dans tout le pays au moins jusqu'à mercredi prochain.

Ce temps a des répercussions dans notre pays car il occasionne des sécheresses anormales. D'ailleurs, le code orange est en vigueur dans les zones naturelles de Flandre depuis ce jeudi et ce, au moins jusqu'à lundi a indiqué le site de l'Agence flamande de la Nature et des Forêts.

Comment expliquer un tel phénomène ? Selon plusieurs modèles météorologiques européens, la raison se trouve dans ce que l'on appelle le blocage Oméga. Il s'agit d'un blocage des centres d’action provoqué par une crête d’altitude. Le terme oméga vient de la forme que prend ce blocage (forme de la lettre Omega en grec). Ce n'est pas la première fois que nous connaissons ce phénomène en Belgique. Souvenez-vous. En mars, la population a également connu une période chaude et sèche à cause de cette météo particulière.

En réalité, la météo de notre pays est influencée par un flux d'air atlantique d'ouest à sud-ouest. Ce flux est créé par une zone de haute pression qui s'étend du nord-ouest des Açores au golfe de Gascogne, et des dépressions qui se déplacent au sud du Groenland vers la Scandinavie. Ce qui apporte de l'air chaud et des masses d'air humide répétées d'origine subtropicale, qui sont sujettes aux orages.

"Un blocage oméga est une situation météorologique dans laquelle une puissante zone de haute pression apparaît et reste au-dessus d'une région", explique l'expert météo de VTM Martijn Peters. "Cela forme alors un bouclier contre les dépressions et les zones de basse pression, car elles restent sur le côté et cela assure un beau temps constant."

La question que les Belges se posent est de savoir pendant combien de temps ce phénomène va durer. Dans cette configuration, il est facile de prévoir la météo. Pour le météorologue Karsten Brandt, ce beau temps pourrait durer un certain temps en Europe. "Il y a de grandes chances que cela dure jusqu'à une bonne partie du mois de juin. Le mois de juin pourrait, lui aussi, être trop sec et trop ensoleillé. Le mois de mai pourrait se terminer avec 300 heures d'ensoleillement au niveau local", a-t-il expliqué pour le Bild.

Sur le même sujet