Les éoliennes, des tueuses en série ?

Collision avec les pales, effarouchement, perte d’habitat… Oiseaux et chauves-souris pâtissent de l’implantation d’éoliennes. Mais de nouvelles mesures s’efforce(ro)nt de limiter les impacts.

BELGIQUE AISHE-EN-REFAIL ILLUSTRATION EOLIENNES
©OLIVIER PAPEGNIES / COLLECTIF HU
Aux yeux des chauves-souris, une éolienne apparaît comme un "super-arbre" dans lequel trouver un gîte à l’abri des prédateurs. Résultat : elles s’en approchent, au péril de leur vie. À l’inverse, certains oiseaux fuient les éoliennes. Ces grandes structures verticales qui surgissent dans leur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité