Vague de chaleur : les températures vont fortement dégrader la qualité de l'air

La Cellule Interrégionale de l'Environnement (Celine) prévoit des concentrations d'ozone élevées et un risque de dépassements locaux du seuil d'information européen (180 microgrammes/m3) en raison des fortes chaleurs.

Vague de chaleur : les températures vont fortement dégrader la qualité de l'air
©JC Guillaume

Ce risque s'étendra à plusieurs parties du territoire belge samedi, avant une nette amélioration de la qualité de l'air à partir de dimanche. Ce vendredi, le temps sera ensoleillé et très chaud avec des températures maximales comprises entre 29 et 31 degrés. La combinaison de la pollution atmosphérique et du temps chaud entraînera des concentrations élevées d'ozone dans l'air, prévient Celine. Des concentrations moyennes horaires maximales de 120 à 180 microgrammes/m3 sont attendues, avec donc le risque local de dépassement du seuil au-delà duquel la population doit être avertie.

Samedi, les températures grimperont jusqu'à 35 degrés et les concentrations d'ozone seront à nouveau élevées. Elles risquent de dépasser le seuil d'information européen en plusieurs parties du pays (entre 160 et 190 microgrammes/m3).

Il fera nettement moins chaud à partir de dimanche et la cellule prévoit donc une baisse des concentrations d'ozone.

Lors de fortes concentrations, à titre préventif, les personnes particulièrement sensibles à la pollution atmosphérique (enfants, personnes âgées, personnes souffrant de problèmes respiratoires...) doivent éviter les efforts physiques inhabituels et tout exercice en plein air entre 12h et 22h.

Sur le même sujet