Un cliché résume à lui seul la gravité de la sécheresse en Italie

Un montage partagé par l'Agence spatiale européenne qui inquiète.

La rédaction (avec Agences)
Un cliché résume à lui seul la gravité de la sécheresse en Italie
©Montage AP et ESA

Fleuves asséchés, récoltes menacées, eau rationnée... Le nord de l'Italie est confronté à une sécheresse historique due au manque de pluie mais aussi à des infrastructures vieillissantes et au sous-investissement.

Lundi dernier, le gouvernement de Mario Draghi a d'ailleurs décidé de déclarer l'état d'urgence dans le Piémont, la Lombardie, la Vénétie, l'Emilie-Romagne et la Frioul-Vénétie julienne en raison de la sécheresse dans ces cinq régions.

Et jeudi, la Ligurie a également demandé au gouvernement italien l'état d'urgence et un soutien de dix millions d'euros pour des interventions urgentes. Cette région côtière du nord de l'Italie compte utiliser ces dix millions d'euros pour moderniser ses canalisations, rénover ses points d'eau et construire des petits barrages. "Nous espérons que le gouvernement accepte notre requête aussi rapidement que possible", avait commenté sur Facebook le président de la région Giovanni Toti.

Les lacs et autres plans d'eau des régions du Nord du pays sont les plus touchés par cette sécheresse persistante, leurs niveaux d'eau est au plus bas. L'impact de celle-ci sur la production et les récoltes dans la plaine de Pô est très important et suscite les inquiétudes du secteur agricole et d'autres acteurs.

Pour illustrer cette situation dramatique, l'Agence spatiale européenne a partagé un montage pour le moins interpellant. "Un fleuve Pô qui rétrécit et des friches brunes sont visibles dans cette animation montrant la zone près de la ville de Plaisance. Toutes les images ont été prises par la mission Copernicus en juin 2020, 2021 et 2022. Les effets de la canicule et de la sécheresse actuelles sont saisissants", commente ainsi l'Agence sur Twitter.