Mouches, guêpes, moustiques : les astuces pour les éloigner

Pour faire fuir ces insectes particulièrement nombreux cette année, voici quelques trucs et astuces.

Les mouches, guêpes et moustiques sont nombreux cette année en Belgique.
Les mouches, guêpes et moustiques sont nombreux cette année en Belgique. ©Shutterstock

Les mouches, les moustiques, les guêpes et autres insectes sont significativement plus nombreux que la normale cette saison, comme l'expliquait La Libre ce mercredi. Comment espérer les éloigner ? La réponse avec Frédéric Francis, professeur en entomologie à la faculté de sciences agronomiques de Gembloux Agro-Bio Tech-ULiège.

Les mouches et moustiques : éviter la présence d'eau stagnante

"La première chose à faire pour éloigner les mouches, c'est éliminer tout ce qui peut les attirer, à savoir tout type de déchet alimentaire si on ne veut pas y retrouver des asticots après un jour ou deux, répond Frédéric Francis. De même, pour les moustiques, il faudra éviter la présence d'eau stagnante où les femelles pourraient venir pondre leurs œufs. Il faut aussi penser à éviter les lampes qui vont les faire rentrer dans les maisons le soir. Une autre chose qui attire les moustiques : le CO2 dégagé par l'expiration et notre odeur corporelle, produite par la transpiration ." D'où l'importance de prendre plutôt deux douches qu'une quand il fait chaud…

Les guêpes : des plantes répulsives

Pour faire fuir les guêpes, d'aucuns préconisent de planter au jardin des plantes "répulsives" ou plutôt au parfum fort comme la lavande, le géranium rosat, la citronnelle, l'absinthe ou même les plants de tomates. Mais en ce qui concerne ces répulsifs naturels, qu'il s'agisse de l'odeur dégagée par ces plantes, par des bougies, des diffuseurs d'huiles essentielles ou par le café moulu qui brûle dans une coupelle (une méthode éprouvée), si ces moyens s'avèrent efficaces, "

c'est surtout par le fait que ces senteurs masquent les odeurs a priori attractives pour les moustiques ou les guêpes. Et non parce qu'elles agissent comme répulsifs

", selon Frédéric Francis, pour qui le moyen le plus efficace de se débarrasser de ces bébêtes qui nous embêtent reste les traditionnels pièges et appâts. Cela, pour autant qu’ils soient réalisés astucieusement et disposés de manière stratégique.

Et pour piéger les guêpes trop gourmandes

Et pourquoi pas dans les arbres fruitiers, histoire de ne pas voir toute sa récolte de fruits grignotés par les gourmandes ?

Simple et pas cher, l’un de ces pièges consiste à prendre une bouteille en plastique que l’on coupe en deux. On renverse ensuite la partie haute avec le goulot vers le bas pour l’insérer dans la partie basse de la bouteille, dans laquelle on verse un fond de liquide sucré (sirop, bière, soda…). De quoi attirer les guêpes qui, prises au piège et incapables de sortir par le goulot trop étroit, n’auront d’autre issue que se noyer dans le breuvage sucré. Ne dit-on pas que la gourmandise est un vilain défaut ?

Un piège pour guêpes
Un piège pour guêpes ©Shutterstock