La limite du 0°C a été mesurée à une altitude record en Suisse: il pourrait y avoir "des conséquences fâcheuses"

La limite du 0°C n'avait jamais été mesurée à une altitude aussi élevée en Suisse qu'au cours de la nuit de dimanche à lundi.

ATS
La limite du 0°C a été mesurée à une altitude record en Suisse: il pourrait y avoir "des conséquences fâcheuses"
©Shutterstock

Selon MétéoSuisse et Météonews, cette valeur a été constatée à 5.184 mètres d'altitude, un record qui aggrave les risques de glissements de terrain. Il est extrêmement rare que cette limite grimpe à plus de 5.000 mètres d'altitude, relève lundi MétéoSuisse. L'ancien record pour l'isotherme zéro degré était de 5.177 mètres et datait du 20 juillet 1997.

"Cette situation est due aux courants d'air chaud qui nous arrivent du sud-sud-ouest, depuis l'Afrique du Nord et la Péninsule ibérique", a expliqué à la Radio suisse romande Vincent Davantay, de MétéoNews.

"Cela fait craindre une instabilité des masses rocheuses et glaciaires en haute altitude, avec des chutes de séracs et des glissements de terrain, d'autant que l'hiver avait été pauvre en chutes de neige", a-t-il souligné.

Le météorologue s'inquiète du fait que si ces anomalies devaient perdurer, avec un hiver prochain également faible en précipitations et un été à nouveau caniculaire, il pourrait y avoir "des conséquences fâcheuses pour les randonnées" en haute montagne. L'instabilité rocheuse serait plus forte encore.

"Nous nous attendions à ce type de situation plutôt pour l'année 2030 ou pour 2040", a précisé M. Davantay. Et l'on constate, ajoute-t-il, que "tout l'hémisphère nord est concerné puisque la canicule frappe aussi l'Amérique du Nord et la Chine, notamment."

Les météorologues déterminent la limite du zéro degré à l'aide de ballons météorologiques, qui s'élèvent deux fois par jour depuis Payerne (VD).