Des scientifiques alertent sur le phénomène "d’automne précoce"

Les arbres se croient déjà en automne, en raison de la chaleur et de la sécheresse. Ils sont en mode survie, expliquent des spécialistes.

Des scientifiques alertent sur le phénomène "d’automne précoce"
©Flémal
En Flandre, des scientifiques alertent sur le phénomène “d’automne précoce” : les arbres se débarrassent prématurément de leurs feuilles, en raison de la sécheresse. Il s'agit entre autres d'une stratégie de défense pour économiser les ressources. En Wallonie, comme en Brabant wallon, on constate aussi le phénomène . “Cela a bien commencé. On voit déjà en effet des feuilles par terre, confirme Thibaut Thyrion, garde forestier du bois de Lauzelle (UCLouvain). Ce qui se passe, c’est qu’on a a eu très peu de pluie depuis le début de saison. Avec cette réserve hydrique, la forêt aurait pu encore tenir, mais à cette sécheresse s’est ajoutée deux coups de chauds, jusqu’à 39-40°C, ce qui porte préjudice aux arbres. Ce qu’on voit...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité