À Eubée, même éteint le feu reste omniprésent

Il y a un an, 110 000 ha de forêts et garrigues partaient en fumée en Grèce, dont 56 000 ha à Eubée, la deuxième plus grande île de Grèce. Depuis lors, très peu a été reconstruit. Les habitants naviguent entre désespoir et optimisme de la volonté.

Angélique Kourounis - Correspondante à Athènes
À Eubée, même éteint le feu reste omniprésent
Les oiseaux et les cigales sont de retour sur l’île d’Eubée. À perte de vue, tel un kaléidoscope, les couleurs se mêlent : le noir des terres brûlées,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet