Attention au "verglas d'été" sur les routes: quel est ce phénomène peu connu ?

Des pluies après une vague de chaleur peuvent provoquer l'apparition de "verglas d'été" sur les routes. Mais quel est ce phénomène?

Après la canicule, la pluie a fait son retour en Belgique ce mardi. Si elle est la bienvenue pour rafraîchir l'atmosphère et les sols, la pluie risque de provoquer un phénomène particulier sur nos routes: le verglas d'été.

Il s'agit en fait d'une pellicule qui se forme sur la chaussée lorsqu'il pleut après des jours de fortes chaleurs. Elle est composée de particules laissées par les voitures sur les routes. "Cela peut être de la gomme de pneu, de la suie qui sort du pot d'échappements ou un peu d'huile", explique à RTL Info Benoît Godart, le porte-parole de Vias. Combinées à la poussière des sols secs, ces particules forment alors une couche hydrophobe très glissante, le verglas d'été. Habituellement, précise le magazine Auto-Moto, ces débris sont balayés régulièrement par les pluies. Ce qui n'a pas été le cas ces derniers temps, à cause de la canicule.

Le verglas d'été provoque une diminution de l'adhérence de la chaussée, qui dure jusqu'à quelques heures après l'arrêt des précipitations.

Prudence

Phénomène peu connu et invisible, le verglas d'été surprend souvent les automobilistes. Benoît Godart leur conseille de réduire leur vitesse et d'allonger leur distance d'arrêt, mais surtout d'"être très vigilants dans les endroits à risques, c'est-à-dire là où les voitures s'arrêtent et redémarrent, car c'est là que les particules tombent".