Restrictions d'eau, coupures d'électricité: la sécheresse sévit aux quatre coins du monde

L’usage de l’eau est restreint aux États-Unis et à Londres ; le sud-ouest de la Chine subit des coupures d’électricité.

AFP
Restrictions d'eau, coupures d'électricité: la sécheresse sévit aux quatre coins du monde
©AFP

Certains États américains et le Mexique vont devoir réduire leur consommation d'eau pour éviter des conséquences "catastrophiques" pour le fleuve Colorado, alors que la région subit un épisode de sécheresse historique, a annoncé mardi le gouvernement fédéral. Après plus de deux décennies de chutes de pluie plus faibles que la normale, le niveau de ce cours d'eau - essentiel pour l'Ouest américain - est alarmant. Malgré des années de mises en garde, les États qui dépendent du fleuve n'ont pas réussi à réduire suffisamment leurs besoins en eau.

L’Arizona recevra 21 % d’eau en moins en 2023, le Nevada 8 % de moins et le Mexique, où le Colorado finit sa course, 7 % de moins. La Californie, le plus grand utilisateur de l’eau du fleuve et le plus peuplé des États américains, ne sera pas affectée l’an prochain. Des responsables des États situés en amont du fleuve ont dénoncé une décision jugée injuste.

Le Colorado prend sa source dans les montagnes Rocheuses et serpente à travers l’État du Colorado, l’Utah, l’Arizona, le Nevada, la Californie et le nord du Mexique, où il se jette dans la mer. Il est principalement alimenté par les chutes de neige qui s’accumulent durant l’hiver à haute altitude, avant de fondre progressivement durant les mois chauds. Mais, sous l’effet du changement climatique, les précipitations diminuent et la neige fond plus vite, privant d’une partie de ses ressources un fleuve qui alimente en eau des dizaines de millions de personnes et de nombreuses exploitations agricoles.

Londres serre le robinet

Au Royaume-Uni, des mesures de restriction d’eau vont également être mises en place à Londres à compter du 24 août, a annoncé mercredi l’opérateur Thames Water, le plus important du pays. Quelque 15 millions de personnes dans la capitale et la région d’Oxford, à l’ouest, ne pourront notamment plus arroser leur jardin, remplir leur piscine, petite ou grande, nettoyer leurs voitures, vitres ou patios en utilisant un tuyau d’arrosage. C’est la première fois en dix ans que des mesures de restriction touchent Londres, où la sécheresse ces derniers mois a transformé les parcs en sols secs aux allures de paillassons. Plusieurs compagnies des eaux ont déjà annoncé des interdictions similaires, principalement dans le sud mais aussi dans le nord-est du pays.

Coupures d’électricité en Chine

Dans le sud-ouest de la Chine, plus de 5 millions de personnes subissent des coupures d’électricité intermittentes, suite à une importante vague de chaleur qui influence la demande d’électricité et oblige des entreprises à suspendre la production industrielle, selon les médias locaux. Les températures dans la province du Sichuan ont dépassé ces derniers jours les 40° C, provoquant une forte demande pour les systèmes électriques de climatisation. Parallèlement, le Sichuan dépend à 80 % des barrages hydrauliques pour produire son électricité, mais les cours d’eau de la région sont asséchés et les réservoirs également, selon les autorités.