Les feux de forêt en Europe ont provoqué les émissions les plus élevées depuis 15 ans

Les feux de forêt dévastateurs qui ont ravagé l'Europe cet été ont provoqué les émissions les plus élevées depuis 15 ans, soulignent mardi les scientifiques du service européen Copernicus pour la surveillance de l'atmosphère (CAMS).

Belga
Les feux de forêt en Europe ont provoqué les émissions les plus élevées depuis 15 ans
©AFP

Les émissions dues aux feux de forêt dans l'Union européenne et le Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 août 2022 sont estimées à 6,4 mégatonnes de carbone, soit le niveau le plus élevé pour ces mois depuis l'été 2007. La combinaison de la vague de chaleur du mois d'août et de conditions sèches prolongées en Europe de l'Ouest a entraîné une augmentation de l'activité, de l'intensité et de la persistance des feux de forêt, pointe Copernicus. La France et l'Espagne ont ainsi connu leurs plus fortes émissions dues aux incendies de forêt au cours des 20 dernières années.

"L'ampleur et la persistance des incendies dans le sud-ouest de l'Europe conduisent aux émissions les plus élevées en Europe depuis 15 ans, et ont été extrêmement préoccupantes tout au long de l'été", déclare le scientifique et expert en incendies de forêt du CAMS, Mark Parrington. "La majorité des incendies se sont produits dans des endroits où le changement climatique a accru l'inflammabilité de la végétation, comme dans le sud-ouest de l'Europe, et comme nous l'avons vu dans d'autres régions les autres années", explique-t-il.

Le CAMS surveille maintenant de près les émissions dues aux feux et le transport de fumée dans la région de l'Amazone et dans toute l'Amérique du Sud, alors que la saison des feux approche.