Les petits secrets carbonés de la Coupe du monde 2022

Le Qatar et la Fifa affirment organiser la première Coupe du monde de football de l’histoire neutre en carbone. Et ce au royaume du gaz naturel. Un pari audacieux qui met pourtant en lumière l’univers des crédits carbone douteux.

Castelier Sebastian, Correspondant dans la Péninsule arabique
Les petits secrets carbonés de la Coupe du monde 2022
Face au changement climatique, le monde du ballon affirme par la voix du président de sa plus haute instance mondiale vouloir prendre ses responsabilités...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité