Extinction Rebellion soutient les militants de Just Stop Oil qui se sont collés à "La Fille à la perle" : "Une répression disproportionnée"

Trois militants belges du mouvement écologiste de Just Stop Oil comparaîtront ce mercredi devant le tribunal de La Haye pour leur action de jeudi dernier. Extinction Rebellion ira manifester devant le tribunal pendant l’audience pour protester contre leur arrestation.

Police stands guard outside the Mauritshuis museum after an attempt to smear the Johannes Vermeer's painting "Girl with a Pearl Earring" in The Hague, 27 October 2022. - Dutch police arrested three people after climate activists targeted Johannes Vermeer's painting "Girl with a Pearl Earring". (Photo by Phil Nijhuis / ANP / AFP) / Netherlands OUT
La police néerlandaise en dehors du musée Mauritshuis après l'action menée par Just Stop Oil sur "la Fille à la perle" de Vermeer.

Déverser de la soupe à la tomate sur les "Tournesols" de Van Gogh, se coller à des œuvres d’art, ou encore bloquer des routes… Ce mois dernier, les images des actions coup de poing des militants de Just Stop Oil ont fait le tour du monde. Le mouvement écologiste britannique, qui milite pour l’arrêt des hydrocarbures fossiles, a lancé une vaste campagne durant le mois d’octobre, où une action par jour était menée.

L’une a particulièrement marqué : jeudi dernier, des militants se sont collés à la vitre de protection du tableau "La Fille à la perle" de Vermeer au musée Mauritshuis de La Haye (Pays-Bas). Les activistes, tous trois de nationalité belge, ont été arrêtés par la police néerlandaise et comparaîtront ce mercredi devant le tribunal de La Haye.

Si le tableau n’a pas été endommagé, les méthodes de Just Stop Oil sont largement controversées et divisent parmi les défenseurs du climat. Le mouvement Extinction Rebellion, aussi connu pour ses actions de désobéissance civile, s’est déclaré solidaire des militants de Just Stop Oil. En soutien, il se joindra à la manifestation prévue devant le tribunal de La Haye durant l’audience qui aura lieu à 15h, a fait savoir la branche belge du mouvement dans un communiqué.

Le groupe se dit "consterné" par cette "répression disproportionnée". "Les activistes sont strictement non-violents et ne se sont collés à la vitre de protection qu’après s’être assurés que le tableau ne puisse pas être endommagé", souligne Extinction Rebellion. "S’il est douloureux de voir une œuvre d’art souillée de la sorte, il est bien plus douloureux de voir, jour après jour, notre belle planète se faire mutiler […] Nos amis de Just Stop Oil ont conduit leur action par amour pour cette belle planète, ainsi que pour toutes les personnes qui, au-delà des murs du musée, souffrent de l’effondrement climatique", défendent-ils.

LIRE AUSSI : Dégradation de tableaux, blocage de routes, irruption dans des événements... Just Stop Oil, le poil à gratter de l'action climatique