L’eau était devenue bleue en début de semaine et les riverains avaient exprimé leur inquiétude quant aux éventuelles conséquences sur l’environnement. Les services du SPW ont indiqué mercredi que le problème avait été causé par l’écoulement accidentel d’encre bleue provenant d’une imprimerie locale. "Un conteneur d’encre d’environ 400 litres aurait été endommagé lors d’une manipulation au sein de l’imprimerie et l’encre a coulé via un avaloir dans le ruisseau", avait encore indiqué Nicolas Yernaux, le porte-parole du SPW.

Toujours selon le SPW, "l e débit actuel de l’eau était très faible et l’eau polluée stagnait sur une distance d’environ 150 mètres". Une entreprise locale est intervenue pour le nettoyage.