Pas de panique, l’exercice ne nécessite pas de disposer des connaissances pointues d’un naturaliste aguerri ou de la collection complète des guides "Delachaut et Niestlé". Pour prendre part à ce recensement, il suffit de télécharger gratuitement sur votre smartphone l’application ObsIdentify (disponible pour Android et IOS), de créer un compte et d’entamer ensuite vos recherches. Insectes, oiseaux, mammifères, "mauvaise" herbe… Tout est bienvenu. 

Prenez un cliché via l’application qui, grâce à la puissance de l’intelligence artificielle, vous permettra de connaître le nom de l’espèce observée. Ces observations peuvent ensuite être transmises dans une banque de données et aider les scientifiques à en apprendre davantage sur la répartition des plantes et des animaux en Belgique. "Les cartographies des espèces établies par les scientifiques montrent souvent de grandes lacunes pour certaines espèces, soit parce que ces espèces sont rares, soit parce qu’elles sont présentes mais passent inaperçues. Ceci est particulièrement vrai pour les jardins privés où ces données manquent alors que justement ces jardins contiennent une richesse en termes de biodiversité", précise Sofie Meeus, coordinatrice du projet.