L'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) affirme que plus de 300 infections ont déjà été détectées en Europe et avertit que le virus se propage rapidement. Cinq infections sur les dix recensées en Belgique ont été détectées dans la réserve ornithologique d'Ostende, les cinq autres ont été enregistrées dans un certain nombre de communes côtières. "Pour l'instant, cela ne concerne que les oiseaux sauvages, aucune infection chez des particuliers n'a été signalée", indique la porte-parole de l'Afsca, Hélène Bonte, qui rappelle une nouvelle fois l'importance de l'obligation de confiner les oiseaux.

De son côté, l'Autorité européenne de sécurité des aliments souligne que la grippe aviaire se propage rapidement en Europe. Au total, près de 300 cas ont déjà été identifiés au cours du mois dernier. Il y a également des infections chez les volailles, ce qui augmente les chances que le virus se propage davantage dans ce groupe.

"Pour prévenir une nouvelle escalade du virus, une coopération européenne étroite est nécessaire", insiste Nik Kriz de l'AESA. L'Afsca s'efforcera donc également de transmettre les données belges aux autres États membres avec la plus grande précision possible. Le site web de l'Agence comprendra une carte indiquant les zones infectées.

La grippe aviaire est une maladie virale très contagieuse à laquelle toutes les espèces d'oiseaux sont probablement sensibles. Rien n'indique que le virus soit également nocif pour l'homme. Il n'y a pas non plus de risque pour le consommateur. La viande de volaille et les œufs peuvent donc être consommés en toute sécurité.