Le mois de juillet 2019 a été le plus chaud jamais mesuré dans le monde, a indiqué jeudi l'Agence atmosphérique américaine NOAA, confirmant des observations émises par l'Union européenne il y a quelques jours.

"La majeure partie de la planète a connu une chaleur sans précédent en juillet, les températures ayant atteint de nouveaux sommets au cours du mois le plus chaud jamais enregistré", a commenté l'agence américaine, précisant que la chaleur record avait également "réduit la glace dans les mers Arctique et Antarctique à des niveaux historiquement bas".

© AFP