Avec les plans climatiques élaborés par les Régions, la Belgique manque encore davantage ses objectifs en matière d'énergie renouvelable pour 2030, selon les nouvelles prévisions du Bureau du Plan que De Tijd a pu consulter. Une situation principalement due à la Flandre.

La Commission européenne exige de la Belgique que la part des énergies renouvelables soit amenée à 25% de l'énergie produite d'ici 2030. Mais d'après les derniers chiffres, le pays atteindrait à peine 17,4%, soit encore moins que les 18,3% prévus jusqu'ici. Ce changement dans les projections intervient alors que la Flandre a augmenté ses prévisions de consommation totale d'énergie en raison d'une série de gros investissements dans le port d'Anvers. Les calculs sur les économies d'énergie des bâtiments et du transport ont également été ajustés. En conséquence, la part du renouvelable diminue de 11,2 à 10,3% au nord du pays. Bruxelles mise sur 3,2%, tandis que la Wallonie vise une part de renouvelable de 23,5% d'ici 2030.