Le reine Mathilde s'est rendue mardi à Louvain-la-Neuve, à l'occasion de la première journée dédiée à la transition par l'Université catholique de Louvain (UCLouvain). Un rapport intitulé "L'UCLouvain en transition vers une université durable", reprenant les efforts déjà entrepris par l'université pour atteindre un objectif de durabilité qui est par ailleurs inscrit dans un plan stratégique prévu pour les cinq ans à venir, a été remis à la Reine.

La première journée "Transition" réunit les porteurs et porteuses de projets. L'initiative vise à échanger sur les idées, les bonnes pratiques et les résultats. Parmi les mesures envisagées dans le plan stratégique que mettra en place l'UCLouvain figure la création d'un MOOC (massive open online course, ou cours en ligne ouvert à tous, NDRL.). Ce dernier sera dédié au développement durable et visera l'ensemble des 31.000 étudiants de l'université pour leur proposer un socle minimal de compétence à acquérir. Diverses recherches multidisciplinaires sont déjà en cours pour répondre aux défis humains et environnementaux. Il est également question de rendre les campus encore davantage éco-responsables et de réduire l'empreinte carbone de l'institution de 40% d'ici 2030.

© Reporters / HERCHAFT

La reine Mathilde, ambassadrice les objectifs de développement durable des Nations-Unies, a pris la parole mardi à Louvain-la-Neuve, avant de découvrir les projets concrets développés par les professeurs, chercheurs et étudiants.

"Changer les réflexes et les comportements est possible. Vous, les jeunes, vous mobilisez pour réclamer ces changements et pour ouvrir les yeux de vos aînés et de vos contemporains sur les défis qui nous attendent. Ces changements doivent bien entendu s'appuyer sur la recherche et sur la science, dans les domaines les plus divers, comme vous le faites au sein de votre université. Mais il faut bâtir des ponts entre la science et la société pour que les arguments scientifiques puissent être mieux entendus. Pour cela, la société a aussi besoin de votre énergie et de votre imagination. Elle a besoin de vous pour développer des solutions innovantes", a encouragé la reine Mathilde. "Votre curiosité et votre capacité à travailler en réseaux sont autant d'atouts que vous pouvez développer au sein de l'université et mettre au service du développement durable."