Incroyable mais vrai ! Selon le National Weather Service (NWS), la température de 130°F, soit près de 54,5°C, a été mesurée ce dimanche à 15h51 aux Etats-Unis. Il s'agit, selon l'institut météorologique, de la température la plus élevée jamais enregistrée dans le désert américain au mois d'août. Cette température se rapproche fortement du record du monde obtenu également dans la Vallée de la Mort en 1913. Cette année-là, le mercure avait atteint les 56,7 degrés !

Cependant, il existe différents points de vue par rapport à ce record. En 2012, le thermomètre affichait 57,8 degrés en Libye mais ce dernier a été invalidé en 2012. Selon les experts, la nature du sol où était implanté le thermomètre n'était pas fiable et avait augmenté artificiellement la chaleur.

Les représentants de l'OMM (organisation mondiale météorologique) avaient en revanche validé les deux températures de 53,9 °C à Mitribah au Koweït le 21 juillet 2016 et de 53,7 °C à Turbat au Pakistan le 28 mai 2017.

Ces températures caniculaires interviennent en pleine vague de chaleur dans le Sud-Ouest des États-Unis. Cette dernière doit se poursuivre durant la semaine à venir, mettent en garde les autorités. En Amérique du Nord, Furnace Creak, l'endroit où a été mesuré les températures, est le site le plus bas, le plus chaud et le plus sec du continent et se situe à environ 58 mètres en dessous du niveau de la mer.

Ce record de 54,5°C doit encore être validé car ce relevé doit être officiellement certifié par le service météorologique national américain.