Organisé chaque année par l’association Nature & Progrès Belgique, le Salon bio Valériane a ouvert ses portes ce vendredi à Namur Expo. Avec une thématique d'actualité pour cette 35e édition: les abeilles... et leur déclin.

Trois jours pour permettre au public belge de découvrir le monde du bio, de façon approfondie : tel est le but de l'événement qui offre à la population la possibilité d’échanger avec des professionnels du secteur autour de problématiques environnementales et sociétales.

Le thème de cette année est tristement d’actualité: les abeilles, une espèce qui est en danger depuis quelque temps déjà et inquiète les défenseurs de l’environnement. L’ONG Greenpeace alertait d’ailleurs dans un rapport publié fin août du problème majeur que pose ce “fléau aux causes multiples et aux conséquences catastrophiques”. Et pour cause: “ces vingt dernières années, les populations d’abeilles ont subi des pertes spectaculaires, jamais observées auparavant. L’agriculture intensive et l’utilisation massive de pesticides figurent au premier rang des coupables présumés”, pour le Centre national de la recherche scientifique en France.

En avril 2018, un homme avait créé la sensation sur la toile, suite à la publication d’une vidéo dans laquelle il poussait un coup de gueule: “Tout ça, c’est en train de crever. Et moi j’en ai marre!”, s’emportait l’apiculteur français Sven Niel.


“Les Abeilles, notre Avenir !” sera donc la thématique principale de ce salon bio. Par le biais d’un projet, le “Plan Bee”, l’association souhaite étudier la faisabilité apicole, économique et agricole de semer des fleurs sur 10-15 ha pour y produire du miel. Une ambition qui s’inscrit dans la volonté d’aller vers une suppression des pesticides chimiques de synthèse en Wallonie par la mise en place d’alternatives, tout en y développant la biodiversité. 

“Nous voulons réintroduire de la biodiversité cultivée dans nos campagnes! Osons envisager les alternatives aux cultures basées sur l’emploi des pesticides”, s'exclame Marc Fichers, Secrétaire général chez Nature & Progrès. 

Différents acteurs du secteur apicole seront présents: associations, produits de la ruche, cosmétiques bio, etc. De nombreuses conférences et ateliers sur le sujet sont également au programme. Nouveautés de ce salon: la création d’un espace dédié à l”habitat léger ainsi qu’un espace food Truck bio.

Quelque 300 exposants “100% bio et triés sur le volet” sont également de la partie, promet l’organisation. Les exposants doivent en effet remplir trois conditions pour pouvoir tenir un stand: “respecter le cahier des charges de l’agriculture biologique, n’utiliser que des matériaux d’origine naturelle dont l’empreinte écologique est réduite et être exempts de produits issus de la pétrochimie”, explique l’association.

Plus d’infos: www.salonvaleriane.be ou www.natpro.be