La Corée du Sud - qui a récemment annoncé son intention de réduire le financement des projets internationaux impliquant le charbon - cherche à jouer un rôle plus important dans la lutte contre le changement climatique.

"La Corée du Sud jouera un rôle responsable pour faire le pont entre les pays en développement et les pays avancés", a déclaré le président Moon Jae-in en ouvrant ce sommet P4G 2021 intitulé Partenariat pour la croissance verte et les objectifs mondiaux 2030 ou P4G.

Ce sommet de deux jours se concentre sur les partenariats public-privé, en particulier dans les pays en développement.

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé les pays à éliminer progressivement leur dépendance aux combustibles fossiles, avertissant que le changement climatique menace la vie des gens et l'économie autant que la pandémie de Covid-19.

Le gouvernement allemand a adopté ce mois-ci un plan d'accélération des ambitions climatiques du pays, qui vise désormais la neutralité carbone dès 2045, après que ses objectifs initiaux ont été retoqués par la Cour constitutionnelle.

Alors que les pays avancés ont pris des engagements ambitieux ces derniers mois pour réduire leurs émissions, le Premier ministre britannique Boris Johnson a souligné que les pays devaient désormais tenir leurs promesses.

"C'est un bon début, mais ne nous tapons pas dans le dos pour l'instant parce que notre planète et notre peuple ont besoin de plus", a-t-il déclaré. "Nous avons besoin de gouvernements qui ne feront pas seulement des promesses sur le climat et la nature, mais joignent le geste à la parole".

Les pays africains ne doivent pas être "enfermés" dans les énergies fossiles et pouvoir avancer avec le reste du monde, a déclaré le président français Emmanuel Macron, appelant à des moyens d'attirer des investissements à grande échelle dans les énergies renouvelables.

"Ce n'est pas un partenariat mondial si certains luttent pour survivre", a ajouté le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. "Lutter de front contre le changement climatique aidera à protéger les personnes les plus vulnérables de la prochaine crise tout en soutenant une reprise riche en emplois après la pandémie", a-t-il déclaré.