L'Europe a pris dix mesures contraignantes visant à ce que les industriels rendent certains appareils électroménagers plus durables.

La Commission européenne a annoncé mardi de nouvelles mesures contraignantes en matière d'écoconception pour des produits tels que les réfrigérateurs, lave-linge, lave-vaisselle et téléviseurs. Ces appareils devront être plus facilement réparables et recyclables. Elles devraient entrer en vigueur avant la fin de l'année.

Dix mesures ont été adoptées. Elles fixent des exigences en matière d'efficacité énergétique pour les appareils suivants : réfrigérateurs, lave-linge, lave-vaisselle, dispositifs d'affichage électroniques (y compris les téléviseurs), sources lumineuses et appareillages de commande séparés, sources d'alimentation externes, moteurs électriques, appareils de réfrigération disposant d'une fonction de vente directe (par exemple les réfrigérateurs de supermarchés, distributeurs de boissons froides), transformateurs électriques et matériel de soudage.

Les fabricants devront également limiter le scintillement dans les ampoules et supprimer les retardateurs de flamme nocifs dans les écrans de télévision.

Selon les calculs de la Commission, ces mesures, conjuguées avec les étiquettes d'efficacité énergétiques adoptées en mars permettront de réaliser 167 TWh d'économies d'énergie finale par an d'ici 2030. Cela équivaut à la consommation annuelle d'énergie du Danemark et correspond à une réduction de plus de 46 millions de tonnes d'équivalent CO2. 

Les nouvelles règles européennes devraient faire économiser en moyenne 150 euros par an aux ménages européens, précise la Commission.