L'ouragan Lorenzo, le plus puissant jamais observé sur le nord-est de l'océan Atlantique, est passé mercredi au large de l'archipel portugais des Açores sans faire de dégâts majeurs, et continuait de progresser vers les îles Britanniques. Lorenzo avait atteint samedi la catégorie 5 - la plus élevée - ce qui en faisait le plus puissant ouragan à passer si au nord dans l'Atlantique mais n'était plus qu'en catégorie 2 mercredi.

Le centre de la tempête est passé vers 05H00 (locales et GMT) à 70 km à l'ouest de l'île de Flores, la plus occidentale des Açores, avant de commencer à s'éloigner de l'archipel, a fait savoir l'Institut météorologique portugais.

© AFP

Selon un bilan fourni mercredi matin par la protection civile régionale, six personnes ont dû être relogées et les services de secours ont été appelés à intervenir à plus de 80 reprises pour des situations "liées pour la plupart à des obstructions de voies routières, des maisons endommagées, des arbres arrachés et des inondations".

© AFP

Flores et Faial ont été les îles les plus durement frappées par les fortes pluies et des rafales de vent de l'ordre de 190 km/h.

D'après les dernières prévisions du Centre national des ouragans (NHC) américain, Lorenzo devrait continuer à perdre graduellement de son intensité avant d'atteindre jeudi l'Irlande et le Royaume-Uni.