Les participants ont manifesté dans le strict respect des règles sanitaires, en maintenant une distanciation sociale, avec masques, en extérieur et en limitant drastiquement leur nombre.

Des discours ont été prononcés, à commencer par des représentants du mouvement "Rise for Climate" à l'initiative du rassemblement. Il a notamment été question d'une vigilance qui sera accordée aux actions concrètes pour l'environnement du gouvernement fédéral et du budget européen qui sera dédiée au Green Deal.

"Avoir les budgets nécessaires dans les années qui viennent pour réaliser les objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre - pour isoler les bâtiments européens par exemple - c'est extrêmement important", souligne Jean-Pascal van Ypersele, professeur de climatologie et de sciences de l'environnement à l'UCLouvain. "Alors si une petite taxe sur les transactions financières permet de collecter 50 milliards d'euros par an, qui sont les chiffres donnés au parlement européen, qu'attend-on pour le faire, pour mettre à la disposition de la lutte contre les changements climatiques des moyens nécessaires qu'on ne pourrait pas collecter facilement autrement ? "

Une autre manifestation est prévue jeudi prochain à 18h00 au rond-point Schuman, au coeur des institutions européennes à Bruxelles, à l'occasion du Conseil européen qui traitera de la question du changement climatique.