L'actuel gouverneur de la Banque d'Angleterre, qui quittera son poste en mars, a été désigné par Boris Johnson pour épauler le gouvernement dans l'organisation de la COP26 à Glasgow, a annoncé jeudi le cabinet.

"Mark Carney est un ajout inestimable à l'équipe de la COP 26. Son expertise aidera le Royaume-Uni à mobiliser les entreprises et les investisseurs pour soutenir notre (objectif de neutralité carbone)", a souligné le Premier ministre britannique, cité dans le communiqué.

"La combinaison de ces réunions essentielles avec la prédominance du Royaume-Uni dans le secteur financier offre une opportunité unique de faire face au changement climatique en transformant le système financier", a déclaré M. Carney, qui s'est dit "très honoré" de cette nomination.

Le Royaume-Uni s'est engagé à être neutre en carbone d'ici à 2050, tout comme le reste de l'Union européenne, Pologne exceptée.

En tant que conseiller dédié à la finance, M. Carney devra encourager le secteur financier à prendre des initiatives concrètes pour parvenir aux objectifs de l'accord de Paris, dans le cadre de la COP 26, qui aura lieu en novembre à Glasgow, en Ecosse.

L'actuel patron de la Banque d'Angleterre (BoE) s'est notamment illustré par son implication concernant le changement climatique, qui lui a valu d'être nommé envoyé spécial pour le climat auprès de l'ONU, poste qu'il occupera dès son départ de la BoE, prévu à la mi-mars.

C'est sous son mandat que l'institution a initié des tests de résistance climatique pour évaluer la capacité du secteur financier à faire face aux conséquences du réchauffement planétaire. Les premiers résultats sont attendus en 2021.