Des concentrations d'ozone élevées ont été mesurées dans les trois régions du pays mardi et le seuil européen d'information de 180 µg/m3 a été dépassé dans quatre points de mesure. 

Des concentrations d'ozone élevées avec des risques de dépassement de ce même seuil d'information sont attendues pour mercredi et les jours suivants, indique la Cellule interrégionale de l'Environnement (CELINE-IRCEL). Les concentrations horaires maximales pour la journée de mardi ont atteint 185µg/m3 à 21h00 à Landen en Flandre, 183µg/m3 à Bruxelles (Neder-Over-Heembeek), 182 µg/m3 à Eupen et 181 µg/m3 à Corroy-Le-Grand, ces deux dernières étant situées en Wallonie.

Des concentrations d'ozone élevées avec des risques de dépassement du seuil d'information européen fixé à 180 µg/m3 sont attendues pour mercredi et les jours suivants, poursuit la Cellule interrégionale de l'Environnement.

Sur base des prévisions de température, la phase d'avertissement du plan Forte chaleur et pics d'ozone a par ailleurs été activée mardi.

Les pics sont dus à une accumulation d'ozone dans la basse atmosphère. Ils se forment sous l'effet de la chaleur et du rayonnement solaire par transformation d'autres polluants, comme l'oxyde d'azote (NO2) produit par les gaz d'échappement.

Lorsque le seuil d'information européen est dépassé, il est conseillé aux personnes à risque comme les enfants, les personnes âgées et celles souffrant de problèmes respiratoires de ne pas faire d'efforts physiques inhabituels à l'extérieur.