Les membres de son expédition belges et congolais y ont observé une population jusqu’alors inconnue de cette sous-espèce, mais elle est menacée, car son habitat est défriché pour l’agriculture. L’expédition a mis en place des pièges photographiques et filmé 42 chimpanzés différents, âgés de plus de cinq ans. Les chercheurs estiment que le nombre réel est d’environ 80 chimpanzés. L’équipe belgo-congolaise a également parcouru plusieurs routes (des transects) le long desquelles les scientifiques ont pu faire des observations et compter les occurrences. Sur ces transects, ils ont découvert 283 nids de chimpanzés.

Leur habitat se réduit cependant à mesure que les forêts sont abattues pour cultiver, entre autres, du manioc, des haricots et des cacahuètes. (Belga)