Planète

Pour la biologiste marine Bella Galil, spécialiste des espèces invasives à l’Institut national israélien d’océanographie, interrogée par nos confrères du "New York Times" (novembre 2014) et de "Libération", (6 août 2015), cela ne fait pas de doute : oui, l’expansion du canal de Suez a des effets négatifs sur la diversité biologique de la mer Méditerranée. Il serait en effet "possible qu’en laissant passer de l’eau de la mer Rouge qui est chaude vers la Méditerranée, qui est froide, mais qui est en train de se réchauffer sous l’effet des changements climatiques, ce nouveau canal facilite l’introduction d’espèces tropicales en provenance de la mer Rouge".

S’il risque d’être aggravé, le phénomène n’a cependant pas attendu la nouvelle extension du canal. "Parmi les 750 espèces non autochtones enregistrées en mer Méditerranée, explique Bella Galil, on peut affirmer que près de 450 sont entrées par le canal de Suez. L’élargissement du canal permettra à de nouveaux groupes d’espèces tropicales invasives de s’introduire en mer Méditerranée."

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)