Il ne resterait "pas plus de 80.000 koalas en Australie", espèce désormais classée dans la catégorie "fonctionnellement éteinte". Si leur habitat naturel n'est pas préservé, ils sont amenés à disparaître.


Il faut sauver les koalas. L'ONG Australian Koala Foundation tire la sonnette d'alarme, via un communiqué publié le 10 mai dernier. Elle explique que les koalas étaient encore près de 10 millions il y a 200 ans. Désormais, on estime leur nombre à 80.000. Un nombre qui risque d'encore baisser au cours des prochains années.

"Fonctionnellement éteinte" signifie qu'une population, dont la disparition s'accélère, n'est plus capable de reproduire une nouvelle génération, augmentant par la même occasion le risque de consanguinité. En outre, sa disparition a aussi des répercussions négatives sur la biodiversité. Le koala, par exemple, joue un rôle essentiel à la sauvegarde de l'écosystème australien.

Le marsupial, fortement affaibli par la sécheresse et les vagues de chaleur qui touchent l'Australie, est victime du réchauffement climatique. Via sa présidente Deborah Tabart, l'ONG AKF demande qu'on agisse enfin pour protéger le marsupial. "J’ai entendu de nombreuses promesses en l’air de membres du gouvernement prétendant protéger le koala. Regardez où nous en sommes maintenant!", dénonce-t-elle, appelant le gouvernement à enfin appliquer le "Koala Protection Art", mesures censées protéger l'espèce.