Cancer de l’œsophage : cap sur la chirurgie mini-invasive

Dans la salle d’op’ située au sous-sol des Cliniques universitaires Saint-Luc, la préparation anesthésique de la patiente prend un peu plus de temps que prévu. Manifestement délicate, cette étape cruciale doit cependant permettre au Dr Yannick Deswysen de l’Unité de chirurgie oeso-gastro-duodénale, de réaliser son intervention dans les meilleures conditions. En l’occurrence, une opération de chirurgie avec des abords mini-invasifs pour un cancer de l’œsophage. " Le cancer de l’œsophage reste un cancer relativement rare, nous dit le jeune médecin. En Belgique, cela représente de 1000 à 1100 nouveaux cas décrits par an. Soit 2 % des cancers chez l’homme et 0,8 % chez la femme. C’est le troisième cancer digestif. L’âge médian se situe aux alentours de 70 ans."

Dans la salle d’op’ située au sous-sol des Cliniques universitaires Saint-Luc, la préparation anesthésique de la patiente prend un peu plus de temps que prévu. Manifestement délicate, cette étape cruciale doit cependant permettre au Dr Yannick Deswysen de l’Unité de chirurgie oeso-gastro-duodénale, de réaliser son intervention dans les meilleures conditions. En l’occurrence, une opération...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité