Les infirmières et infirmiers à domicile réclament des masques... mais ils ne sont pas prioritaires

Avec l’arrivée massive du Covid-19 sur notre territoire, certaines professions se retrouvent plus exposées que d’autres. En particulier les professionnels de la santé. En première ligne au quotidien pour soigner de très nombreux patients, les infirmières et infirmiers à domicile tirent la sonnette d’alarme. Alors qu’il était prévu de leur donner des masques de protection arrivés ce week-end en Belgique, il semblerait qu’ils ne soient pas prioritaires.

Les infirmières et infirmiers à domicile réclament des masques... mais ils ne sont pas prioritaires
©shutterstock

Avec l’arrivée massive du Covid-19 sur notre territoire, certaines professions se retrouvent plus exposées que d’autres. En particulier les professionnels de la santé. En première ligne au quotidien pour soigner de très nombreux patients, les infirmières et infirmiers à domicile tirent la sonnette d’alarme. Alors qu’il était prévu de leur donner des masques de protection arrivés ce week-end en Belgique, il semblerait qu’ils ne soient pas prioritaires.


“J’ai rencontré le ministre-Président Di Rupo et la ministre de la santé, Christie Morreale lors d’une émission de télévision vendredi soir et ils m’ont assuré que nous étions parmi les professions prioritaires pour obtenir des masques. Aujourd’hui nous constatons que les gouverneurs de province ont décidé de faire autrement en ne distribuant des masques qu’aux médecins généralistes et aux dentistes”, explique Karine Dethye, qui représente le collectif de la cellule de crise des infirmiers.

Ces soignants travaillent pourtant en contact direct avec
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité