La quarantaine vue de l’intérieur: "Ce n’est pas tous les jours facile. La façon dont on a été contaminés démontre bien à quel point le virus est contagieux"

"Nous nous sommes rassemblés avec des amis le samedi 7 mars. Nous étions dix. Une personne était déjà contaminée, mais ne présentait pas de symptômes." C’est de cette façon que Marc-Antoine Poncelet et son épouse ont été infectés par le coronavirus. Les symptômes sont apparus dès le lundi 9 mars.

Louise Vanderkelen
La quarantaine vue de l’intérieur: "Ce n’est pas tous les jours facile. La façon dont on a été contaminés démontre bien à quel point le virus est contagieux"
©Shutterstock
"Nous nous sommes rassemblés avec des amis le samedi 7 mars. Nous étions dix. Une personne était déjà contaminée, mais ne présentait pas de symptômes." C’est de cette façon que Marc-Antoine Poncelet et son épouse ont été infectés par le coronavirus. Les symptômes sont apparus dès le lundi 9 mars. Au total, six des dix personnes présentes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité