Des activités physiques en ligne pour les personnes fragilisées

Des activités physiques en ligne pour les personnes fragilisées
©Olivier Papegnies

Les professionnels de l'activité physique pour les personnes âgées, malades chroniques ou porteuses d’un handicap ne sont plus en mesure d'en assurer le suivi. L'association GymSANA propose des cours gratuits par vidéo pour que ce public fragilisé - et toute personne qui en ressent le besoin  - continue d'en bénéficier.

Depuis le début du confinement, les personnes âgées, malades chroniques ou porteuses d’un handicap ne bénéficient plus de l’accompagnement nécessaire à la pratique de leurs activités physiques et cognitives adaptées (APA), des activités essentielles dont les bienfaits sont à la fois préventifs et thérapeutiques.

Or, « il n’y a rien de pire que la sédentarité et l’isolement pour un tel public , commente David Germeau, professionnel de l’APA et intervenant au sein de l’ASBL GymSANA. La combinaison de ces deux facteurs fragilise davantage leur santé physique, psychologique et sociale. » Au contraire, « une activité physique, modérée mais régulière, permet de maintenir voire d’augmenter les capacités fonctionnelles après 65 ans et aussi de diminuer le risque de trouble dépressif. »

Des cours en ligne pour garder la forme et le moral

Pour combler ce manque, l’ASBL GymSANA (comptant dans ses rangs des ergothérapeutes, éducateurs physiques, psychomotriciens, kinés) propose désormais chaque matin de la semaine quelques minutes d’exercice accessibles à tous pour « se lancer dans la journée ». Ils combinent des exercices de mobilisation et d’équilibre. « On travaille à maintenir une bonne circulation sanguine, à éviter que les articulations s’ankylosent, à lutter contre l’hypertension » , précise David Germeau.

Pour ce faire, les intervenants de l’association ont misé sur la vidéo et se succèdent pour donner cours par écrans interposés. Elles sont disponibles gratuitement sur les réseaux sociaux , Youtube et sur le site internet de l’ASBL. « Cela permet à tout ceux qui le souhaitent de faire de l’exercice fréquemment, même plusieurs fois par jour s’ils le veulent , explique David Germeau. Il est essentiel de maintenir les bénéficiaires en mouvement, qu’ils gardent le rythme et la motivation. » Car en temps normal, ces séances « rythment la semaine » et sont « une bouffée d’oxygène », nous confiait Jérémy Lorie, coordinateur de GymSANA, lors d’un récent reportage .

Ces cinq minutes quotidiennes sont aussi « 5 minutes de visite » aux personnes isolées qui, parfois, n’ont aucun autre contact. A ces séances courtes s’ajoute par ailleurs une séance hebdomadaire de soixante minutes.

Au-delà du public fragilisé auquel s’adresse généralement GymSANA, « ces cours sont destinés à toutes les personnes sédentaires qui voudraient faire de ce confinement une opportunité pour se mettre à bouger et prendre de nouvelles bonnes habitudes » , ajoute David Germeau.

Sur le même sujet