Dans les maisons de repos, "la mort est devenue la norme"

"Dans le home où je travaille, il y a eu des morts liées au coronavirus. Mais leurs proches ne le sauront jamais, la cause officiellement annoncée sera différente.

Clément Boileau et Maryam Benayad
Dans les maisons de repos, "la mort est devenue la norme"
"Dans le home où je travaille, il y a eu des morts liées au coronavirus. Mais leurs proches ne le sauront jamais, la cause officiellement annoncée sera différente. Nous n’avons pas le matériel adéquat, notamment pas de dispositifs d’oxygène. Le personnel n’est pas dépisté,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet