Un chercheur belge violemment critiqué pour son travail sur la distanciation : "Si je me suis trompé, je démissionnerai"

De nombreuses rédactions (comme Le Figaro, The Washington Post, India Times...) ont relayé l'information. Un journaliste de Vice US et des épidémiologistes américains l'ont descendu en flèche.

Un chercheur belge violemment critiqué pour son travail sur la distanciation : "Si je me suis trompé, je démissionnerai"
©Twitter/Youtube
Ces derniers jours, vous avez sans doute vu passer sur les réseaux sociaux ou sur des sites d'information une animation simulant la trace des gouttelettes émises par une personne durant une marche ou un jogging....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet