Le flou règne autour de la reprise des activités hospitalières hors-Covid

Les hôpitaux appellent de leurs voeux à une reprise des activités hors-Covid, mais sont dans l'attente d'instructions claires de la part des autorités fédérales.

Le flou règne autour de la reprise des activités hospitalières hors-Covid
©BELGA
"Nos médecins sont prêts à reprendre une activité la plus normale possible et le plus vite possible, assure le Dr Philippe El Haddad, directeur général médical du groupe hospitalier Chirec. Cela fait un mois et demi qu’une grande partie d’entre eux n’ont pas opéré et soigné les gens. Il est temps que cette activité reprenne”. Son ton déterminé naît d’“une grande inquiétude” : “Nos services d’urgences recevaient entre 110 et 140 malades par jour ; or, actuellement, on est à 60 en moyenne. On ne peut pas croire que la population est moins malade maintenant qu’avant et qu’il n’y a plus comme maladie que le Covid. Où sont passés les patients qui venaient pour de la traumatologie,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet