Face au coronavirus, Dieu, la vodka, la fumée de plante et les tracteurs font des miracles (à ce que disent les dictateurs)

Quel est le point commun entre les pays dont les dirigeants se moquent du coronavirus ? Le ballon rond. Si l’on veut voir des matchs de football en ces temps de pandémie, il faut se tourner vers les championnats qui se disputent encore, en Biélorussie, au Turkménistan (après une courte pause), au Burundi et au Nicaragua. La fédération tadjike, elle, a décidé le 26 avril de suspendre les rencontres (qu’elle organisait à huis clos) jusqu’au 10 mai, mais ce n’est que partie remise.

Face au coronavirus, Dieu, la vodka, la fumée de plante et les tracteurs font des miracles (à ce que disent les dictateurs)
©AFP
Quel est le point commun entre les pays dont les dirigeants se moquent du coronavirus ? Le ballon rond. Si l’on veut voir des matchs de football en ces temps de pandémie, il faut se tourner vers les championnats qui se disputent encore, en Biélorussie, au Turkménistan...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet