Les médecins généralistes furieux, la moitié des centres de tri n'a toujours pas été payée: "Le cabinet De Block continue de trouver ça normal"

"Les généralistes marquent le coup en exprimant leur ras-le-bol par rapport à ce fonctionnement. On met en place un testing nécessaire, on demande un investissement conséquent des médecins mais les paiements ne suivent pas, le système risque de se casser la gueule" , déplore le Dr Thomas Orban, président de la Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG) et médecin généraliste

Les médecins généralistes furieux, la moitié des centres de tri n'a toujours pas été payée: "Le cabinet De Block continue de trouver ça normal"
©JC GUILLAUME/D.R.

"Les généralistes marquent le coup en exprimant leur ras-le-bol par rapport à ce fonctionnement. On met en place un testing nécessaire, on demande un investissement conséquent des médecins mais les paiements ne suivent pas, le système risque de se casser la gueule", déplore le Dr Thomas Orban, président de la Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG) et médecin généraliste.

Depuis le début de la crise du Corona, les cercles de médecins généralistes ont mis

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité