"Peut-être qu’un électrochoc plus important était nécessaire pour insister sur l’importance du respect des mesures"

Préoccupante. S'il devait en un mot qualifier la situation dans laquelle nous nous trouvons à l'heure actuelle, Simon Dellicour, chercheur au laboratoire d'épidémiologie spatiale de l'ULB, dirait qu'elle est préoccupante.

"Peut-être qu’un électrochoc plus important était nécessaire pour insister sur l’importance du respect des mesures"
©BELGA/D.R.
Pourquoi? "Parce qu'il y a une reprise et c'est le moment précis pour agir et éviter que celle-ci se poursuive. Tout l'enjeu à ce stade est de s'épargner un nouveau confinement. Il est plus que jamais important que les gens respectent les règles...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet