"S'il faut certes abandonner l’emploi du glyphosate, un arrêt brutal causerait des problèmes énormes"

Le Conseil supérieur de la santé prône la fin rapide du glyphosate. Pour l’instance officielle, l’abandon de l’utilisation de l’herbicide controversé est un enjeu de santé publique.

Crop protection with glyphosate.
©BELGAIMAGE
C’est un avis sans ambiguïté que vient de rendre le Conseil supérieur de la santé (CSS) : "Il existe suffisamment de preuves pour interdire...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité