Environ 400 transferts d'hôpitaux depuis début octobre

Depuis le 1er octobre, 403 transferts d'hôpitaux ont été effectués, selon des chiffres de Sciensano.

Belga
Environ 400 transferts d'hôpitaux depuis début octobre
©Belga

De son côté, le Patient Evacuation Coordination Centre (PECC) du SPF Santé publique indique avoir aidé à 180 transferts. Concrètement, le plan de répartition pour les hôpitaux prévoit que ceux ayant atteint leur capacité maximale en termes de patients Covid-19 peuvent les transférer vers d'autres où des lits restent disponibles. L'hôpital s'organise lui-même au sein de son réseau ou province, ou il fait appel au PECC, qui examine les hôpitaux avec lits disponibles et organise le transport. Ce qui explique la différence de nombre de transferts répertoriés par Sciensano et par le PECC.

Selon les chiffres de Sciensano, la province de Flandre orientale a accueilli 78 patients et les 19 communes de Bruxelles 60 depuis début octobre. En province de Namur, 47 patients sont arrivés au cours du mois et presque autant dans la province d'Anvers (46). Le Hainaut a accueilli 41 patients Covid-19, Liège 38, la Flandre occidentale 37, le Brabant flamand 25, le Limbourg 21 et la province du Luxembourg six.

Sur la seule journée du 25 octobre, 44 transferts ont été enregistrés: neuf vers la Flandre occidentale, sept vers Namur, Anvers et la Flandre orientale, quatre vers les province de Liège, du Hainaut et du Brabant flamand et deux dans le Limbourg.

"Le PECC a effectivement effectué un total de 180 transferts depuis le début du mois d'octobre", dont 166 au départ de Bruxelles et 16 depuis Liège.

Il a organisé au départ de Bruxelles 39 transferts vers la Flandre orientale, 30 vers la Flandre occidentale, 24 vers Anvers, 22 au sein des communes bruxelloises, 20 en Brabant flamand, 17 vers le Hainaut, neuf vers le Limbourg et deux en Brabant wallon.

Depuis Liège, neuf patients Covid-19 ont été transportés vers le Limbourg et cinq vers le Brabant flamand, par l'intermédiaire du PECC.

Pour le 2 novembre, tous les hôpitaux du pays doivent passer en phase 2A, soit notamment consacrer 60% des lits de soins intensifs aux patients Covid (1.200 lits sur un total de 2.000) et réserver six fois plus de lits à ces patients dans les autres services, rappelle le SPF Santé.