Anticiper les pandémies plutôt que les subir: "Il faut que l’on arrive à limiter les activités humaines qui font que ce genre d’événement se produit"

La pandémie de Covid-19 n’est ni une surprise, ni le fait du hasard, et ce genre d’épisode dramatique va se répéter dans les décennies à venir si les leçons ne sont pas tirées. Voilà en substance le message adressé ce jeudi à la communauté internationale par la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (l’IPBES), souvent comparé au "Giec de la biodiversité".

Anticiper les pandémies plutôt que les subir: "Il faut que l’on arrive à limiter les activités humaines qui font que ce genre d’événement se produit"
©AFP

Un avertissement sans frais qui repose sur l’analyse de plusieurs centaines d’études scientifiques récentes. Un groupe de travail auquel a participé le biologiste français Benjamin Roche, spécialiste des interactions entre environnement et maladies infectieuses et directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...